The Gathering

forum
It is currently 17 Aug 2018, 12:48

All times are UTC + 1 hour




Post new topic Reply to topic  [ 414 posts ]  Go to page Previous  1 ... 17, 18, 19, 20, 21
Author Message
PostPosted: 15 Jan 2010, 11:03 
Offline
Third chance
Third chance
User avatar

Joined: 26 Apr 2006, 11:09
Posts: 69
Location: Paris, FR
Image

SOLOMON KANE
L'histoire se déroule au XVIème siècle, où le pays est plongé dans les ténèbres, le chaos et la sorcellerie. Des créatures diaboliques ravagent les villages et réduisent leurs habitants à l'esclavage (dans le meilleur des cas). Solomon Kane, un ancien guerrier repenti, reprend les armes suite au massacre de sa famille, et part secourir une jeune fille pour libérer son âme.


Dans un scénario banal au possible et sans aucune surprise, on voit évoluer le fameux héro, Solomon Kane, un mélange entre Van Helsing et Aragorn (de Lord Of The Rings). Maitre d'armes, il tue tous les méchants. Waah, impressionnant.
Si vous voulez voir de belles scènes d'action, de combats d'épée, c'est sûr, allez le voir. Mais sinon y a rien d'autre. Si, peut-être les décors, les créatures, les maquillages sont bien foutus, les protagonistes sont dans un pays boueux (comme le Hellfest :P) où quand il ne pleut pas, il neige :lol:. Même le sang qui gicle a la texture et la couleur de la boue. C'est crade et malsain, mais c'est du fantastique. Donc pourquoi pas.
Cependant, malgré tous mes efforts, je n'ai pas trouvé d'aspects particulièrement attractifs pour payer 9€ pour voir ce film au cinéma. Amis cinéphiles, passez votre chemin.


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 15 Jan 2010, 13:33 
Offline
King for a day
King for a day
User avatar

Joined: 29 Oct 2002, 16:44
Posts: 842
Location: France, région parisienne
Oué. Je m'attendais à mieux. la réalisation est très académique, voire ridicule sur certains tellement cela a été utilisé de fois (la caméra passe au dessus du héros qui écarte les bras et crie vers le ciel, "c'est donc ça que tu veux ?!").
C'est dommage, parce que le film a du potentiel de par l'acteur, les décors, etc.

Le Balrog de la fin m'a bien fait marrer : il est superbe mais il reste 60 secondes, comme si la production avait pas plus de thunes pour faire plus long. :lol:

_________________
Manu
Image
Image


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 21 Jan 2010, 15:09 
Offline
Second sunrise
Second sunrise

Joined: 07 Jan 2010, 15:26
Posts: 10
Location: Paris
Mr. Nobody

J'ai encore beaucoup de mal à placer mon jugement sur ce film...
Si vous trouvez comme moi que Jared Leto donne envie de lui donner des claques, c'est bon... Il enfile parfaitement le (ou plutôt les) rôle(s) et sa performance occulte son physique énervant... En bref, il est plutôt bon, même aux yeux de quelqu'un qui le trouverait détestable.

Sur la construction du film, l'idée est sympa et s'enrichit énormément de détails parfois inutile, rendant le film dense. Peut-être trop. Le reproche numéro 1 c'est que le film part parfois sur des longueurs (notamment sur les romances adolescentes), et on arrive même à se dire "Oh la la, c'est encore reparti pour un tour!"

Et pourtant...
Pourtant j'ai envie de dire qu'en dépit de ces quelques points, j'ai pris énormément de plaisir à le regarder. Pourquoi?
-Parce que l'esthétique du film m'a paru assez novatrice, un peu barrée, et par certains aspects, pas très loin de Burton (très légèrement, mais quand même...)
-Parce qu'on oscille aisément entre Donnie Darko, The Butterfly Effect, Eternal Sunshine of the Spotless Mind et peut-être Benjamin Button (je dis peut-être puisque je ne l'ai pas vu donc je ne peux pas comparer).
-Et aussi parce que la bande-annonce m'avait paru mauvaise au possible, et que du coup, le film a été une bonne surprise (comprendre: ne vous arrêtez pas forcément à la bande-annonce).

Ceci étant, je vous mets toutefois en garde car ce film est de ceux que l'on adore ou que l'on déteste. (La presse semble plus proche du deuxième avis) Perso j'ai beaucoup aimé. Voilà.


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 26 Jan 2010, 09:34 
Offline
Second sunrise
Second sunrise

Joined: 23 Oct 2009, 07:13
Posts: 11
Ben... Avatar, évidemment, comme quelques centaines de millions de personnes.
J'ai adoré. Non, l'histoire n'est pas follement originale, mais elle est mieux racontée que d'habitude. Les meilleurs films ne sont pas forcément ceux dont l'histoire est la plus originale, mais ceux dont le traitement de l'histoire est le meilleur (à mon sens, hein). Cf Mémento, bête histoire de vengeance sublimée par son montage, ou Heat, bête histoire de super flic contre super voleur, mais qui fait office de mètre étalon du polar.

Bref, Avatar m'a enchanté du début à la fin. Et j'ai adoré les oiellades de Cameron vers l'univers qu'il construit depuis trente ans : quand Sully se réveille dans son Avatar et marche, on jurerait une scène de Strange Days, film écrit par Cameron, où Ralph Fiennes permet à un invalide de s'imaginer courant sur la plage ; ou alors les détecteurs de mouvement, qui sont les mêmes que dans Aliens, etc.


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 08 Feb 2010, 15:21 
Offline
Third chance
Third chance
User avatar

Joined: 26 Apr 2006, 11:09
Posts: 69
Location: Paris, FR
Image

INVICTUS

En 1994, l'élection de Nelson Mandela consacre la fin de l'Apartheid, mais l'Afrique du Sud reste une nation profondément divisée sur le plan racial et économique. Pour unifier le pays et donner à chaque citoyen un motif de fierté, Mandela mise sur le sport, et fait cause commune avec le capitaine de la modeste équipe de rugby sud-africaine. Leur pari : se présenter au Championnat du Monde 1995...


Etant amoureux de rugby et de l'Afrique du Sud, je ne pouvais pas me permettre de manquer ce film, d'autant plus que j'aime beaucoup Morgan Freeman. Il joue le rôle du Président Mandela à la perfection, on le sent dans la peau du personnage, reproduisant ses gestes, son phrasé lent, illustrant un travail conséquent.
Quant à Matt Damon,il s'en sort très bien dans le rôle du capitaine de l'équipe des Springboks.
Le film est bien fait, signé par le réalisateur oscarisé Clint Eastwood. Entre cinéma et événements historiques réels, c'est émouvant, poignant, surtout lorsque l'on parle de l'Apartheid. Un sujet qui me touche beaucoup. Ce film m'a ému, je vous le conseille vivement.


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 08 Feb 2010, 15:22 
Offline
Third chance
Third chance
User avatar

Joined: 26 Apr 2006, 11:09
Posts: 69
Location: Paris, FR
Image

OCEANS
Dernier film-documentaire de Jacques Perrin, Océans s'interroge sur l'empreinte que l'homme impose à la vie sauvage et répond par l'image et l'émotion à la question : " L'Océan ? C'est quoi l'Océan ? "

Océans est un très très beau film, on y voit des images extraordinaires, une faune insoupçonnée, des animaux dont on ignorait jusqu'à présent l'existence. Le réalisateur a exploré les quatre coins du monde pour nous proposer des scènes fascinantes, des animaux remarquables, où l'on peut voir leur comportement, que ce soit vie en société, accouplement, chasse, survie, etc. Des méduses aux baleines, en passant par les requins ou les crabes, le panel des animaux filmé est très large...
Puis l'on voit l'être humain qui vient mettre son grain de sable dans l'engrenage gigantesque de la vie sous les mers... Ca laisse à réfléchir.
En tous cas chapeau pour le côté technique, filmer des animaux sous-marin n'est pas une mince affaire...
Un très beau film.



Image

PROTEGER ET SERVIR
Deux flics inséparables se voient confier une mission anti-terroriste par la directrice de la Police Nationale. L'un est très marqué par l'éducation catholique qu'il a reçu étant jeune, tandis que l'autre, d'origine vietnamienne, est maladivement radin et plaît beaucoup aux filles à physique difficile. Ce sont de très mauvais flics, et lorsqu'ils sont placés sur une mission d'une telle importance, on s'attend au pire...

Allez voir ce film surtout si vous voulez passer un bon moment de rigolade, sans se prendre la tête. Débranchez votre cerveau avant, il ne vous sera pas utile. Le film n'est qu'une succession de scènes burlesques, de situations grotesques et risibles, de dialogues douteux mais tordants.
Le duo Merad/Cornillac fonctionne à merveille, on sent la cohésion entre les deux acteurs, ils ont dû s'éclater pendant le tournage.
Néanmoins, ne gaspillez pas votre argent pour aller le voir au cinéma, attendez qu'il passe à la télé, ce sera amplement suffisant pour se payer une bonne tranche de poilade entre amis...


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 08 Feb 2010, 17:49 
Offline
moderator
moderator
User avatar

Joined: 12 Oct 2001, 01:00
Posts: 6683
Location: Deventer!!! [NL]
Image
Dans le meme registre, mais pa besoin de se deplacer au cine et de raquer 10 EUR.
A voir en ligne ou a telecharger (legalement bien sur, je veux pas facher hadopi ou le dirlo du UGC les halles)
http://www.captainbrackmard-lefilm.com

Ca vole pas haut mais je me suis bien marré.

_________________
Maybe i'm paranoid, yeah that's my problem
You almost have to be when you look like me


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 09 Feb 2010, 15:09 
Offline
Second sunrise
Second sunrise

Joined: 07 Jan 2010, 15:26
Posts: 10
Location: Paris
The Lovely Bones

J'ai pu voir en avant-première ce film que j'attend depuis au moins un an et demi. Probablement celui que j'attendait le plus, en fait.
Et, voilà... Je vais être incapable de la moindre objectivité. J'attendais Peter Jackson au tournant, et bam! Il a encore réussi à me bluffer. Bien loin du King Kong qui fait grincer des dents (tout le monde a droit à un faux pas... Même s'il coûte plusieurs millions de dollars), on voit que ce gars sait tout faire. Ceux qui ont vu son Créatures Célestes de 1994 ne s'y tromperont pas: une fable horrifique et bercée d'une poésie touchante. La comparaison entre les deux films est difficile à éviter.
En quelques mots: Une jeune fille de 14 ans, tenant sa place dans une famille aimante et sans histoire, se fait assassinée par un détraqué. Mais elle reste aux commandes du film (ou plutôt du livre "La nostalgie de l'ange", que je n'ai pas lu) en tant que narratrice et, tout en évoluant dans un demi-paradis féérique, observe l'évolution de sa famille, marquée par la tragédie, l'envie de reconstruire, mais surtout la volonté aveugle de son père, qui refuse de porter le deuil et qui tance la police pour activer les recherches.
Alors oui, il y a des erreurs... Une scène au visuel raté, un tueur qui porte des lentilles bleues (pour faire bien peur BOUH!) mais dont on aurait pu se passer, étant donné que ça se voit terriblement, puis un élément de scénario trop peu mis en avant (mais je ne peu pas en dire plus sans spoiler le film).
En dépit de ça, comme je l'ai dit, je ne peut pas être objectif. Pour moi la magie a opéré et Peter Jackson nous prouve (encore) qu'il sait tout faire (ou presque). Et c'est sans doute là que réside la force du film: un savant mélange de poésie, d'horreur, de suspense et d'humour, des genres pas toujours aisément combinés.
En résumé, j'envoie The Lovely Bones directement dans le top 5 de mes films préférés. Après c'est, comme toujours, une affaire de goût, mais je ne peux que le recommander.


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 11 May 2011, 18:25 
Offline
Always
Always
User avatar

Joined: 26 Mar 2003, 02:00
Posts: 3484
Location: Sète
Soirée entre potes hier... Longue hésitation pour le resto où nous voulions tous manger quelque chose de raffiné... Nous sommes donc allés au MacDo car le nouveau GROS sandwich vu sur une affiche (juste en face du MacDo) avait l'air copieux et très bon !

Puis au ciné où nous avons également longuement réfléchi sur le film à voir. Nous voulions un film beau et intelligent sur lequel nous aurions pu ensuite philosopher pendant des heures dans un bar littéraire. Mais enivrés par le mélange Coca / Sprite / Ice Tea, nous avons confondu un film dont nous pensions qu'il traitait de la vie du grand Farinelli avec un film... des frères Farelly !!

Et nous sommes donc allés voir:

Image

Bonne rigolade (deux amis se voient offrir par leurs épouses un B.A.T (Bon à tirer) d'une semaine sans conséquence où ils pourront faire ce qu'ils veulent) et au final le message qui ne fait nul doute: 'on est bien que dans les bras de sa femme !' Bah çà, nous le savions tous... Mais quand même, l'idée du B.A.T porte à une grande réflexion !

Le bar littéraire étant fermé (enfin il devait l'être), nous avons pu prolonger notre grande discussion sur ce sujet au bowling... Et nous cherchons donc (pour une étude sérieuse) des personnes de gente masculine qui seraient d'accord pour demander à leurs femmes respectives un B.A.T et nous rapporter ensuite leurs réactions (à savoir, entre autre, si elles ont accepté sans crier, se fâcher...).

J'ai donc pensé à vous ! Merci d'avance et faites vite car nous avons tous aussi de notre côté une demande à formuler !!


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 12 May 2011, 02:33 
Offline
Traveller
Traveller
User avatar

Joined: 12 Jul 2005, 22:14
Posts: 466
Location: Nord de la France
Oula...rien qu'à voir l'affiche ça a l'air bien nul

8)

_________________
You pull me down - I fake a laugh - I sway
You broke my heart – I fell so hard always
Because of you I’m still afraid today
Because of you I’m still afraid today

Image


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 12 May 2011, 08:14 
Offline
Always
Always
User avatar

Joined: 26 Mar 2003, 02:00
Posts: 3484
Location: Sète
Ne jamais se fier aux affiches :wink:

Bah si vous aimez les films comme Mary à tout prix ou plus récemment Very Bad Trip et Date Limite, il n'y a pas de raison pour que vous n'aimiez pas B.A.T !

Je pense que c'est surtout un film à aller voir entre collègues pour passer un bon moment de déconne ! :wink:


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 08 Jul 2011, 16:02 
Offline
Always
Always
User avatar

Joined: 15 Dec 2002, 22:06
Posts: 6465
Location: Lyon, France
Depuis janvier :

La Ballade de la Trompette Triste (Espagne - avant première en avril– festival )
Pina (Allemagne) avec du Magyar Posse dans le film… la baffe.
Gigola (français avant première en janvier)
La Baie des Anges (France)
Les Emotifs Anonymes (France et Belgique)
Source Code (US) … à chier !!!!! non je plaisante…mais petite sieste de 1 h .
Une Séparation (Iran)
Incendie (Québec)
Illuvia (Argentine)
Viva Mexico (Mexique)
Blow Up (Angleterre)
The Servant (Angleterre)
La Solitude des Nombres Premiers (Italie) avec des musiques composées par Mike Patton
Tomboy (France)

J’ai tout apprécié sauf Source Code, mais c’est normal … parce que c’est americain!!


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 10 Oct 2012, 22:13 
Offline
Always
Always
User avatar

Joined: 26 Mar 2003, 02:00
Posts: 3484
Location: Sète
On a vu TED ce soir... Dans mon top des films de 'déconnade' (autant dire que j'ai adoré, surtout après une journée plutôt chiante au taf :green: :lol: :green: )

La bande annonce en V.O (The Thunder song :green: )

http://www.youtube.com/watch?v=6D-IBdLi ... re=related


Top
 Profile  
Reply with quote  
PostPosted: 18 Apr 2013, 10:38 
Offline
Always
Always
User avatar

Joined: 26 Mar 2003, 02:00
Posts: 3484
Location: Sète
Vais je me laisser tenter par L'Ecume Des Jours? S'agissant là de mon roman préféré, lu et relu, j'ai peur de la transposition de l'écriture à l'image... Surtout quand c'est Gondry qui s'y colle (du bon comme du mauvais). Avec Audrey Tautou dans le rôle de Chloé et Romain Duris dans celui de Colin, j'ai peur aussi !! Sans compter la clique des acteurs que l'on voit beaucoup 'trop' en ce moment...


Top
 Profile  
Reply with quote  
Display posts from previous:  Sort by  
Post new topic Reply to topic  [ 414 posts ]  Go to page Previous  1 ... 17, 18, 19, 20, 21

All times are UTC + 1 hour


Who is online

Users browsing this forum: No registered users


You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum

Jump to:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group